Opus 333 : ¡ Viva España !

Notre deuxième concert de la 25eme édition des Promenades musicales avait lieu à l’Usine AXE, un producteur de tôlerie fine à Lisieux/Saint-Désir. Ce site industriel, avec le bruit des mâchines et le parfum de fer chauffé, peut sembler comme un lieu bizarre pour un concert. Cependant, l’esprit moderne et innovant de l’usine se mariait parfaitement avec celui de l’ensemble de la soirée : Opus 333, un quatuor de saxhorns.

Our second concert of the 25th edition of the Promenades Musicales was held in Usine AXE, a sheetmetal factory in Lisieux/Saint-Désir. This industrial site, with the white noise of heavy machinery and the smell of heated iron, may seem like an odd setting for a music performance. However, the modern and innovative spirit of the factory perfectly matches that of the evening’s featured ensemble, the saxhorn quartet Opus 333.

Dès qu’ils sont arrivés, les membres du public ont fait une visite de l’usine AXE. Ils ont découvert l’immense monde des presses, de l’usinage de précision, et de la robotique.

Upon arrival, audience members took a guided tour of Usine AXE, exploring the immense world of presses, precision technology, and robotics.

Au début du concert, Véronique et Emmanuel Pleintel ont présenté un bouquet de fleurs et un gâteau pour fêter deux grands anniversaires : les 30 ans de l’Usine AXE et les 10 ans d’Opus 333 !

At the start of the concert, Véronique and Emmanuel Pleintel presented a bouquet of flowers and a cake to celebrate two grand anniversaries: the 30 years of Usine AXE and the 10 years of Opus 333!

Avec un programme espagnol, les musiciens nous ont montré la variété des techniques et couleurs du saxhorn. Ils ont donné une énergie brillante et festive aux chansons à succès comme La Vie Brève et l’habanera de Carmen, avec un son qui a éclairé comme la surface métallique de l’instrument. Pour autres œuvres, comme le Soupirs d’Espagne d’Alonso, Opus 333 a créé des harmoniques rondes et équilibrées, avec tant de nuance et chaleur. Ils ont même fait rire le public avec une œuvre contemporaine d’Alexandros Markeas, en marchant dans les allées et en faisant des bruits étranges avec des techniques peu conventionelles. Avec ce programme virtuouse, nouveau, et palpitant, Opus 333 a animé le métal et nous a montré la beauté industrielle du saxhorn.

The evening’s Spanish program allowed the musicians to demonstrate the variety of techniques and colors of the saxhorn. They brought a bright and festive energy to famous favorites like de Falla’s “La Vida Breve” and the habanera from Bizet’s “Carmen,” with a sound that shone like the metallic surface of the instrument. In other pieces, including Alonso’s “Suspiros de España,” Opus 333 created rounded, balanced harmonies full of nuance and warmth. They even made the audience laugh with a contemporary piece by Alexandros Markeas, walking through the aisles and making strange noises with unconventional instrumental techniques. In a virtuosic, novel, and exciting performance, Opus 333 brought metal to life and showed us the industrial beauty of the saxhorn.

Cliquez sur le vidéo au-dessous pour regarder un montage du concert !

Merci à In Oculu Vulpem pour les photos. http://www.inoculovulpem.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s