I Giardini : Une Soirée de Musique du chambre

On dit souvent que la langue française est la plus belle du monde, mais c’est pas vrai – car la musique est aussi une langue, et elle est beaucoup plus sublime que la parole humaine. Notre troisième concert, une soirée de la musique du chambre proposée par les musiciens formidables d’I Giardini, nous a invités à apprécier cet art comme façon de communication.

It is often said that French is the most beautiful language on earth, but this cannot be true – for music is also a language, one that is far more sublime than human speech. Our third concert, an evening of chamber music presented by the formidable musicians of I Giardini, invited us to appreciate art as a form of communication.

Le concert avait lieu au Foyer familial de Cambremer. I Giardini nous a présenté deux chefs-d’œuvres français : le quintette passionnant de Franck et le concerto puissant de Chausson pour violon solo, piano, et quatuor à cordes. Grâce à la petite taille et merveilleuse acoustique de la salle, le public était entouré par un son assez articulé, grand, et vif qui semblait palpable. Les jeunes musiciens ont joué ces œuvres virtuoses avec une énergie brûlante, soutenant la tension emotionnelle entre les notes. Avec chaque salut de la tête et geste subtil entre eux, les musiciens ont aussi invité le public à devenir une partie de la musique, de la conversation sur la scène. Le violon solo Guillaume Chilemme nous a éblouis pendant le Chausson avec son timbre dramatique, si bien que l’ensemble a réjoué le mouvement “Sicilienne” comme rappel. Outre le fait de nous faire entendre des talents hors de commun, cette soirée nous a permis de partager l’intimité et la confiance qui lient les artistes de l’ensemble I Giardini et qui sont au coeur de la musique du chambre.

The concert was held in the Foyer Familial in Cambremer. I Giardini presented us with two French masterpieces: Franck’s passionate quintet and Chausson’s powerful concerto for violin, piano, and string quartet. With the small size and excellent acoustics of the space, the audience was surrounded by a sound so articulated, full, and rich that it seemed almost tangible. The young musicians performed these virtuosic works with a fiery, unstoppable energy, sustaining the emotional tension between every note. With each subtle nod and gesture to one another, the performers also invited the audience to become a part of the music, of the conversation occurring on stage. Soloist Guillaume Chilemme dazzled us during the Chausson with his dramatic sound, so much so that the ensemble replayed the “Sicilienne” movement as an encore. In addition to displaying extraordinary talent, I Giardini shared with us this evening the intimacy and unspoken trust that form the heart of chamber music.

Après le rappel, le public a marché à la distillerie voisine Pierre Huet, un producteur majeur de cidre et de poiré du Pays d’Auge. Pendant qu’ils profitaient d’une dégustation des produits de la région, Emmanuel Pleintel, Jean-Marie Ségrétier, et François Gallon proposaient au public une lecture musicale des Nourritures terrestres d’André Gide, en hommage à son 150ème anniversaire.

After the encore, the audience walked next door to the distillery Pierre Huet, a major cider and poiré producer in the Pays d’Auge. While they enjoyed a tasting of the region’s products, Emmanuel Pleintel, Jean-Marie Ségrétier, and François Gallon performed a musical reading of André Gide’s « Nourritures Terrestres » in honor of the author’s 150th anniversary.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s