Richard Galliano : Un Récital Magnifique

La deuxième semaine du festival a commencé à l’Abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives, consacrée en 1067 sous Guillaume le Conquérant. L’église est merveilleusement restaurée, avec beaucoup d’éléments originaux laissés intacts. Ses hautes arches pointues et ses vitraux apportaient un arrière-plan sensationnel pour un artiste très populaire, le célèbre accordéoniste Richard Galliano !

The second week of the festival began at the abbey of Saint-Pierre-sur-Dives, consecrated in 1067 in the presence of William the Conqueror. The church has been beautifully restored, with many of its original components still intact. Its high, pointed arches and stained glass windows provided a stunning background for an extremely popular guest, the famed accordionist Richard Galliano!

Plus que 400 personnes assistaient au concert, et nous avons eu besoin d’ajouter plusieurs rangs pour recevoir notre plus grand public jusqu’à maintenant. Une équipe de télévision du canal France 3 y était aussi pour couvrir l’événement. La directrice du festival, Véronique Pleintel, a été interviewée devant l’église pendant que le reste de l’équipe installait l’accueil et le cocktail.

Over 400 people were in attendance, and we had to add several extra rows of chairs to accommodate our largest audience so far. A television team from France 3 was also present to cover the event. Festival director Véronique Pleintel was interviewed outside the church while the rest of the team set up for the concert and cocktail.

Les grands soupirs de l’accordéon résonnaient à travers l’église quand Galliano a commencé de jouer. Les morceaux du concert ont varié du tango au jazz au Claire de Lune très connu de Debussy. La musique de Galliano est à la fois virtuouse et joyeuse, savante et populaire, et créée un contact proche avec le public. Même avec les yeux fermés, il exprime chaque phrase sur son visage, et il marque souvent le rythme avec ses pieds ou se balance sur sa chaise. Sa personnalité gaie transparait dans chaque morceau. Ses improvisations et embelissements font merveille en particulier dans les chansons à succès. Il peut siffloter pendant quelques chansons, provoquant une réaction joyeuse du public. Bien que l’accordéon soit son instrument principal, Galliano a aussi utilisé l’accordina, un croisement entre l’accordéon et l’harmonica. Il a expliqué au public les mécanismes et techniques propres à chaque instrument. Le talent exceptionnel de Galliano a mérité une ovation debout, qu’il a honorée par deux rappels ! Il a même encouragé le public à chanter avec lui et a dirigé la chorale improvisée.

The deep sighs of the accordion echoed throughout the church as Galliano began to play. The evening’s music ranged from tango to jazz to Debussy’s famous Claire de Lune. There is something so joyfully honest about Galliano’s playing that creates an immediate connection with the audience. Even with closed eyes, he seems to express every musical phrase on his face, and he often taps his feet or sways in his seat. His lighthearted personality came through in every piece of the evening, as he added his own improvisation and embellishments to classic favorites. He even began to whistle during some of the songs, earning a resounding chuckle from the audience. Although the accordion is his main instrument, Galliano also demonstrated his skill on the accordina, a cross between an accordion and a harmonica. He invited the audience to share in his enjoyment of both instruments by explaining their mechanics and techniques. Galliano’s incredible talent earned a standing ovation, and he honored us with not one, but two encores. He even encouraged the audience to sing aloud and began to conduct the impromptu choir. This evening, Galliano allowed us to take part in the love and enjoyment of music that is as inseparable a part of him as the accordion itself.

Après le concert, le public s’est rassemblé dans la Salle Capitulaire et la cour de l’Abbaye pour le cocktail. Quelques uns ont visité l’église, et les autres ont régardé les tableaux sur les murs qui expliquent la longue histoire du bâtiment. Le site merveilleux et l’artiste formidable ont fait de cette soirée un moment inoubliable.

After the concert, the audience gathered in the Salle Capitulaire and the abbey courtyard for the cocktail. Some toured the inside of the church, and others looked at the paintings on the walls that share the building’s long history. Both the beautiful site and the gifted performer helped make this evening one to remember.

Merci à In Oculo Vulpem pour les photos.
http://inoculovulpem.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s