Le Poème Harmonique et le Concert d’Ouverture

Mercredi 17 juillet nous avons accueilli nos premiers artistes de l’été : Le Poème Harmonique ! C’était un honneur de commencer notre 25ème édition avec ces musiciens baroques, qui ont joué dans d’autres festivals et salles de spectacles partout dans le monde. Cette soirée était spéciale car l’ensemble célébrait aussi son 20ème anniversaire !

Wednesday, July 17, we welcomed our very first musical guests of the summer: Le Poème Harmonique! It was an honor to begin our 25th anniversary celebration with these renowned renaissance and baroque musicians, who have performed in festivals and concert halls across the world. This evening was particularly special because the ensemble is also celebrating their 20th anniversary this year!

Les préparations pour le concert ont commencé avec les répétitions des treize musiciens au théâtre de Lisieux. L’équipe du festival, quant à elle, s’est chargée de décorer la salle de la mairie et d’installer le cocktail.

Preparations for the concert began as the thirteen musicians rehearsed in the theater of Lisieux. Meanwhile, our production team decorated the village hall to prepare for the post-concert cocktail.

Le théâtre était complet : 350 personnes étaient présentes ! Des mélomanes, de la Normandie et d’ailleurs, sont venus assister au concert dans cette salle historique. Béatrice Hoare, la presidente de l’association Culture et Patrimoine, ainsi que Véronique Pleintel, la directrice du festival, ont fait des discours pour ouvrir cette 25ème édition.

The theatre was sold out! More than 350 music lovers, both local and visiting, took their seats in this historic hall. Béatrice Hoare, the president of the Association Culture et Patrimoine, and Véronique Pleintel, the director of the Promenades Musicales, gave welcoming speeches to kick off the festival season.

Peu de temps après, les musiciens du Poème Harmonique sont montés sur scène. Ils ont proposé un programme plein de passion : les passions de l’âme, les passions du Christ et de la Vierge, et les passions de la vie humaine. Les musiciens ont joué des œuvres entre autres de Monteverdi, Marazzoli, et Rossi. En italien et en latin, d’ensemble variée au duo chanté, le Poème Harmonique a présenté des interprétations magistrales d’une variété de musique sacrée et profane des XVIème et XVIIème siècles. Le beau mélange des timbres instrumentaux et vocaux a créé une texture unifiée. Les lignes polyphoniques tissaient entre elles dans une manière complexe, mais jamais discordante. Pendant le spectacle, un papillon est apparu dans le théâtre, et ses ailes oranges ont capturé la lumière en dansant dans l’air. Le papillon incarne parfaitement l’esprit du Poème Harmonique : vif, gracieux, éclairé, s’envolant, et tout à fait magique.

Soon after, the musicians of Le Poème Harmonique appeared on the stage. They presented a program full of passion – the passions of the soul, the passions of Christ and the Virgin, the passions of human life. The musicians performed works from Monteverdi, Marazzoli, and Rossi, among others. In Italian and Latin, from mixed ensemble to vocal duet, Le Poème Harmonique provided masterful renditions of a variety of sacred and secular pieces from the 16th and 17th centuries. The incredible blend of instrumental and vocal timbres created a unified musical texture, as polyphonic lines weaved in between one another in a complex, but never disharmonious, manner. Partway through the performance, an orange butterfly made a surprise appearance in the theatre, its colorful wings catching the light from above as it danced in the air. Despite being an unexpected guest, the butterfly perfectly captures the spirit of Le Poème Harmonique – vibrant, lively, graceful, soaring, brilliant, and simply magical.

Après le concert, nous avons donné aux musiciens des roses et un grand gâteau pour leur 20ème anniversaire. Ensuite, les musiciens et le public se rassemblaient dans la cour du théâtre pour lâcher des ballons au ciel nocturne. Au cocktail dans la mairie, les gens buvaient du champagne et mangeaient des cerises et des tartes aux pommes. Du théâtre rempli aux bouteilles et plateaux vides, nous savons que l’ouverture du festival fût une réussite !

After the concert, the members of our team presented the artists with roses, as well as a giant cake to commemorate their 20th anniversary. Musicians and guests then gathered in the courtyard outside the theater to release balloons into the night sky. Audience members mingled and chatted at the post-concert cocktail while sipping champagne and eating cherries and apple tart. From the filled theater to the empty bottles and trays, we can certainly say that the festival’s opening night was a success!

Un montage des vidéos du concert!
Merci à In Oculo Vulpem pour les photos:
inoculovulpem.fr

Pensées de l’écrivaine

Bienvenue à ce petit compte-rendu ! Je m’appelle Allie, et je viens de Chicago. Je suis étudiante de Princeton University aux États-Unis. Cet été, j’ai effectué un stage avec les Promenades musicales du Pays d’Auge pour mieux apprendre la langue et la culture françaises.

Welcome to this blog! My name is Allie, and I’m from Chicago. I am a student at Princeton University in the United States. This summer, I interned with the Promenades Musicales du Pays d’Auge to improve my understanding of French language and culture.

J’ai passé un mois en France, un mois inoubliable. Ce stage était une grande opportunité pour moi d’apprendre la langue française en travaillant dans un domaine que j’aime : la musique. J’ai découvert la culture française grâce à plusieurs gens accuillants, et ici, je voudrais les remercier.

I spent one month in France, one unforgettable month. This internship was a great opportunity for me to learn the French language while working in a field that I love: music. Several welcoming individuals helped me to discover French culture, and here, I would like to thank them.

Merci aux membres du public du festival, qui m’ont parlé avant ou après chaque concert. Vous m’avez partagé vos histoires, et m’avez donc montré l’esprit fier et optimiste des français.

Thank you to the festival’s audience members, who spoke with me before or after each concert. You shared with me your stories, and in doing so, showed me the proud and optimistic spirit of the French people.

Merci aux bénévoles et aux directeurs de l’Association Culture & Patrimoine. Vous m’avez accuillée à l’équipe avec gentillesse et m’ont donné des conseils utils.

Thank you to the volunteers and the directors of the Assocation Culture & Patrimoine. You welcomed me to the team with kindness and gave me many useful pieces of advice.

Merci aux stagiaires, les filles, qui m’ont montré la jeune culture de la France actuelle avec la langue et la musique populaires. Vous étiez très patientes avec moi et m’ont appris plusieurs mots pendant ce stage !

Thank you to the interns, « les filles », who showed me the young culture of today’s France through popular language and music. You were extremely patient with me and taught me most of the words that I learned during this internship!

Merci à ma famille d’accueil, les Hitier, qui ont partagé leur maison et leur été avec moi. Vôtre générosité est hors pair, et vous m’avez donné des bons souvenirs que je garderai pour ma vie.

Thank you to my host family, the Hitiers, who shared their house and their summer with me. Your generosity is unparalleled, and you have given me good memories that I will keep for the rest of my life.

Merci à Julie Foyer, sans laquelle ce partenariat avec Princeton ne serait pas possible. Merci aussi à sa famille, qui m’ont fait sentir confortable et m’ont encouragée beaucoup.

Thank you to Julie Foyer, without whom this partnership with Princeton would not be possible. Thank you also to her family, who made me feel comfortable and greatly encouraged me.

Finalement, merci à Véronique et Emmanuel Pleintel. Vous étiez mes conseillers pendant ce stage, et vous étiez toujours gentils et compréhensifs. Grâce à vous, j’ai eu l’opportunité d’apprendre quelques compétences professionnelles d’une carrière en gestion des arts, et aussi la culture et le patrimoine. Je vous remercie pour cette expérience et pour votre dévouement du festival, qui était tellement sensationnel.

Finally, thank you to Véronique and Emmanuel Pleintel. You were like my mentors during this internship, and you were unfailingly kind and understanding. Thanks to you, I had the opportunity to learn some professional skills of a career in arts management, as well as in culture and heritage. I thank you for this experience and for your devotion to the festival, which was truly wonderful.

Et donc, ma prochaine étape? Je retourne à l’université. J’ai décidé de continuer mes études de langues, particulièrement le français et sa littérature. Je continuerai aussi mes études de la musique, et j’ai entendu quelques pièces pendant ce festival que je voudrais jouer avec mes amis. De plus que tout cela – je reviendrai en France, bien sûr !

So, what next? I return to university. I have decided to continue my study of languages, particularly French and French literature. I will also continue to play music, and I heard some works during this festival that I would like to try to perform with my friends. In addition to all of that – why, I’ll return to France, of course!

Histoires de la Production

Nos concerts ne peuvent pas réussir sans l’aide d’une équipe d’employés, de stagiaires, et de bénévoles. Tout commence avec la communication ! Nous avons envoyés 5 milles plaquettes par la poste, et en avons distribué 20 milles autres avant et pendant le festival. La presse a publié des articles, le radio a annoncé le festival, nous avons fait une grande campagne d’affichage…

Our concerts could not succeed without the help of a big team of employees, interns, and volunteers. Everything starts with communication! We sent five thousand pamphlets in the post, and distributed 20 thousand more before and during the festival. The press published articles, the radio announced upcoming concerts, we launched a huge publicity campaign…

Nous nous sommes occupés tous les jours au bureau en traîtent les réservations et publiant tous les programmes de salle. Dans le bureau, nous avons aussi stocké tous les matériels pour les buffets. Les boissons et les petits gâteaux doivent bien aller quelque part !

We are busy on a day-to-day basis at the office taking reservations and making all of the concert programs by hand. We also stored all of the materials for the buffets in the office. All of the drinks and snacks have to go somewhere!

Merci à tous les bénévoles exceptionnels, qui viennent très tôt avant chaque concert pour installer les cocktails.

Thank you to all of our wonderful volunteers, who show up early to every concert to install the cocktails.

Et nos stagiaires qui font des tâches très polyvalentes, dont installer le catering et l’accueil, vendre les CDs, gonfler les ballons, et beaucoup de plus !

And our interns who perform a great variety of tasks, including installing the catering and the welcome table, selling CDs, blowing up balloons, and so much more!

Nos régisseurs, Cédric et Emmanuelle, sont intégrés à cette équipe. Ils installent et rangent toutes les chaises, les tentes, les tables, les lumières, et les microphones. Quelquefois, il faut qu’ils montent les pianos sur scène aussi ! Ils sont très importants car le principe de donner chaque concert dans un lieu différent implique beaucoup de travail.

Our stage managers, Cédric and Emmanuelle, are an integral part of this team. They install and take down all of the chairs, tents, tables, lights, and microphones. Sometimes, they even have to find a way to lift pianos onto the stage! They are extremely important, as holding each concert in a different place requires a lot of hard work.

Finalement, Véronique et Emmanuel Pleintel sont au cœur de ce grand festival. Ils travaillent dur pour donner au public des soirées agréables et inoubliables. Si c’est aider à la répétition, construire un gâteau des bonbons, ou visiter les producteurs du région, les Pleintels le font, et toujours ensemble. Merci à eux pour cette 25ème édition des Promenades musicales du Pays d’Auge, un festival tellement magnifique !

Finally, Véronique and Emmanuel Pleintel are the true heart of this great festival. They work hard to give the audience wonderful and unforgettable evenings. If it’s helping at rehearsals, constructing a cake out of candy, or visiting regional producers, the Pleintels do it, and always together. Thanks to them for this 25th edition of the Promenades Musicales du Pays d’Auge, a truly magnificent festival!

Thibault Cauvin : Le Concert de Clôture !

Après treize concerts superbes, la 25ème édition des Promenades musicales du Pays d’Auge s’est terminée le 8 août. Nous nous sommes tous rassemblés au château de la Roque-Baignard, un lieu très connu des habitants du Pays d’Auge. Dans ce cadre jolie dans la campagne normande, nous avons accueilli notre dernier artiste, un homme qui a joué dans ce festival il y a trois ans. C’était un honneur de fêter la fin du festival avec le célèbre guitariste Thibault Cauvin !

After thirteen superb concerts, the 25th edition of the Promenades Musicales du Pays d’Auge came to a close on August 8. We all gathered at the castle of la Roque-Baignard, a site well known to the locals of the Pays d’Auge. In this lovely setting in the Normandy countryside, we welcomed our final artist, a gentleman who played at this festival three years ago. It was an honor to celebrate the end of the festival with the famous guitarist Thibault Cauvin!

La soirée a commencé par un grand cocktail. Notre public a bu du champagne, du poiré, et du cidre, en goûtant du pain, de la tarte aux pommes, de la charcuterie, et beaucoup d’autres choses. Les gens ont déambulé dans le parc du château et ont été divertis par Walter Sôp, un souffleur de bulles.

The evening began with a large cocktail. The audience drank champagne, poiré, and cider while tasting various breads, apple tart, charcuterie, and much more. They meandered around the castle grounds and were enterained by Walter Sôp, a bubble blower.

Sous le chapiteau du cirque, le récital de Thibault Cauvin était un voyage du monde. Nous avons commencé en Espagne, avec des œuvres d’Albéniz, et puis nous sommes allés en Argentine avec Piazzolla. Cauvin a joué ses favoris, et aussi un morceau brésilien, avec un sens artistique et une flamboyance tellement virtuose. Il nous a montré la beauté du koto japonais avec une œuvre transposée pour la guitare en imitant les effets de l’instrument original. Nous avons entendu la musique de l’Inde avec ses mélodies complexes et improvisées. Cauvin a conclu avec un morceau magnifique, écrit par un italien mais qui raconte une histoire d’un homme d’Istanbul. L’artiste a joué avec une énergie grandiose, et les techniques les plus difficiles semblaient faciles sous ses doigts magistrals. Il est enchanteur avec sa guitare, et il nous a transportés avec sa musique. Comme rappel, Cauvin a partagé un morceau très intime : une composition très virtuose que son père a écrite pour lui quand il était plus jeune. Thibault Cauvin était le musicien parfait pour ce concert de clôture, et il a amené beaucoup de joie et de magie à notre 25ème anniversaire.

Under the circus tent, Thibault Cauvin’s recital was a journey around the world. We began in Spain with works by Albéniz, and then traveled to Argentina with Piazzolla. Cauvin played these audience favorites, as well as a Brazilian piece, with an artistic flair and flamboyant virtuosity. He showed us the beauty of the Japanese koto by performing a work transposed for guitar that imitated the effects of the original instrument. We heard the music of India with its complex melodies and improvisations. Cauvin concluded with a magnificent piece written by an Italian that tells the story of a young man from Istanbul. The artist played with a larger-than-life energy and even the most difficult techniques looked easy under his masterful fingers. He is an enchanter with his guitar, who transported us with his music. As an encore, Cauvin shared with us an intimate piece: a virtuosic composition that his father wrote for him when he was younger. Thibault Cauvin was the perfect guest for this closing concert, and he brought much joy and magic to our 25th anniversary.

Nous sommes ravis et heureux d’avoir fêté cet anniversaire avec vous ! Veuillez nous rendre visite à 14 Rue au Char, Lisieux. À l’année prochaine pour démarrer un autre quart de siècle et une autre génération de la musique !

We are delighted to have celebrated this anniversary with you! Please come visit us at 14 Rue au Char, Lisieux. Here’s to next year, when we begin another 25 years and another generation of music!

Merci à In Oculo Vulpem pour les photos.
http://inoculovulpem.fr

Raphaël Brémard, Christophe Manien, et Flannan Obé : Deux Bouffes en un acte

Quelques gens pensent que pour apprécier la musique, il faut être sérieux et pensif. Cependant, notre avant-dernier concert à Pont-l’Évêque nous a rappelés qu’il est aussi important de rire et de sourire ! L’équipe du spectacle Deux Bouffes en un acte a joué deux comédies musicales d’Offenbach et Hervé pour fêter les 200 ans de Jacques Offenbach.

Some people think that one must be serious and pensive in order to appreciate music. However, our penultimate concert at Pont-l’Évêque reminded us that it is just as important to laugh and to smile! The cast and crew of the show « Deux Bouffes en un acte » performed two musical comedies by Offenbach and Hervé to celebrate the 200th anniversary of Jacques Offenbach.

Avant le spectacle, Benoît Noël, un historien d’art très connu dans le Pays d’Auge, a donné une conférence aux Dominicaines sur le contexte historique d’Offenbach et le developpement du théâtre musical et de la comédie. Ce bâtiment restauré était un couvent aux 17ème et 18ème siècles. Aujourd’hui, c’est un espace culturel où se déroulent des événements et des expositions.

Before the show, Benoît Noël, a well-known art historian in the Pays-d’Auge, gave a lecture at the Dominicaines on the historical context of Offenbach and the development of musical theatre and comedy. This restored building was once a convent in the 17th and 18th centuries. Today, it is a cultural site where events and expositions are often held.

Les deux bouffes de la soirée étaient Les deux Aveugles d’Offenbach et Le compositeur toqué d’Hervé. Les deux ténors, Flannan Obé et Raphaël Brémard, ont ouvert le spectacle en montant sur le plateau au milieu du discours d’accueil par Véronique Pleintel ! Ils ont plongé directement dans l’œuvre d’Offenbach, qui raconte l’histoire de deux faux aveugles qui se disputent un endroit pour mendier à Paris. Les artistes ont ajouté des éléments modernes et comiques en utilisant des jouets comme des instruments et en jouant à des personnages de Star Wars. Pour Le compositeur toqué d’Hervé, les deux tenors ont joué un compositeur et son serviteur. Les deux morceaux débordaient d’humour, d’ironie dramatique, et de jeux de mots drôles et insensés. En plus de présenter un spectacle drôle, Obé et Brémard montraient leurs capacités musicales avec un contrôle vocal incroyable, qu’ils utilisaient et manipulaient pour plus d’effets humoristiques. Il est impossible d’oublier le pianiste formidable, Christophe Manien, qui a fait l’accompagnement avec des mélodies virtuoses et une grande sensibilié aux blagues. Ce concert a donné a chacun l’opportunité de rire, et nous continuions à sourire toute la soirée au cocktail !

The two opera-comedies of the evening were Offenbach’s « Les deux Aveugles » or « The Two Blind Men », and Hervé’s « Le compositeur toqué ». The two tenors, Flannan Obé and Raphaël Brémard, opened the show by climbing up onto the set in the middle of Véronique Pleintel’s welcome speech! They jumped right into « Les deux Aveugles », which tells the story of two fake blind men fighting over a place to beg in Paris. The artists added comedic modern elements to the show by using children’s toys as musical instruments and pretending to be in a Star Wars film. In Hervé’s « Le compositeur toqué », the two tenors played an extravagant composer and his frustrating servant. Both pieces were overflowing with comedy, from dramatic irony and ridiculous dancing to witty wordplay and breaking the fourth wall. In addition to delivering a hilarious performance, Obé and Brémard demonstrated their musical skill with incredible vocal control, which they were able to use and manipulate for even more comedic effects. It is impossible to forget the presence of the fabulous pianist, Christophe Manien, who provided accompaniment (and a few lines!) with virtuosic melodies and great sensitivity to the jokes. This concert had something to make everyone laugh, and we continued to smile well through the rest of the evening at the cocktail!

Merci à Judith Crews pour ces photos.

Sarah Nemtanu et Pierre Fouchenneret : Duos pour Violons

À Orbec, Samedi 3 août, nous avons eu le privilège d’assister à un concert de deux violonistes talenteux et vieux amis. Sarah Nemtanu, le premier violon solo de l’Orchestre national de France, et Pierre Fouchenneret, artiste gourmand et soloiste sur les scènes internationales, se sont associés pour traverser les siècles en jouant des duos pour violons de chaque époque musicale.

In Orbec on Saturday, August 3, we had the privilege of attending a concert of two talented violinists and old friends. Sarah Nemtanu, concertmaster of the French National Orchestra, and Pierre Fouchenneret, avid performer and internationally-acclaimed soloist, joined forces to journey across the centuries by performing violin duets from each musical era.

Le concert s’est déroulé au beau Centre Culturel d’Orbec, qui était anciennement un couvent des Augustines. Il a tenu plusieurs rôles depuis sa fondation au 17ème siècle, dont une école et un cinéma, avant d’être classé Monument Historique en 1978.

The concert was held at the beautiful Cultural Center of Orbec, which was once an Augustinian convent. It has taken on many roles since its establishment in the 17th century, including a school and a cinema, before becoming an official Historical Monument in 1978.

Dans ce spectacle complet, Nemtanu et Fouchenneret étaient nos guides à travers l’histoire musicale. Ils ont saisi l’esprit brillant du Baroque avec les œuvres de Vivaldi et Viotti, puis ont réjouit le public avec les favoris Classiques de Mozart. Les artistes nous ont sidérés avec la passion luxuriante et Romantique de la Sonate pour 2 violons de Prokofiev, et le concert s’est conclu avec l’intensité de la musique du 20ème siècle de Kaufmann et Bartok. Entre chaque morceau, Nemtanu a expliqué l’histoire du compositeur et a blagué en convivialité avec Fouchenneret. Les deux amis ont parfaitement équilibré leurs sons pendant le concert. Le caractère éclairé et net du violon de Nemtanu trouvait un complément dans l’essence foncée et intense de celui de Fouchenneret. Durant cette soirée, les deux musiciens nous ont montré la variété de couleurs et de tonalités qui peuvent être produits par le violon, ainsi que leur virtuosité incontestable. Comme rappel, Nemtanu et Fouchenneret ont rejoué un des duos de Kaufmann avec une énergie redoublée, pour finir le concert sur une note d’enthousiasme palpitant.

In this panoramic performance, Nemtanu and Fouchenneret served as our guides through music history. They captured the sparkling spirit of the Baroque with music from Vivaldi and Viotti, then delighted the audience with Classical favorites from Mozart. The musicians awed us with the lush, Romantic passion of Prokofiev’s Sonata for 2 Violins, and the concert concluded with the rawness and intensity of 20th century music from Kaufmann and Bartok. Between each piece, Nemtanu paused to explain the history of the composer and make a few jokes with Fouchenneret. The two friends balanced one another’s sounds perfectly during the performance. The bright and focused character of Nemtanu’s playing was complimented by the dark richness of Pierre’s. This evening, the two artists showed us the variety of colors and tones that the violin can create, as well as their unquestionable virtuosity and skill. As an encore, Nemtanu and Fouchenneret replayed one of Kaufmann’s duos with an ever-increasing energy, ending the concert on a note of thrilling excitement.

Après le concert, le public goûtait des duos de fluides et solides, avec le cidre, le poiré, et les petits gâteaux. Mais le meilleur cadeau, c’était de regarder ces deux géants du monde musical dans ce cadre intime avec un concert plein d’histoire, de bonheur, et d’amitié.

After the concert, the public tasted duets of drinks and snacks with cider, poiré, and cookies. However, the greatest treat of all was to watch these two musical giants perform in this intimate setting with a concert full of history, friendship, and goodwill.

Merci à Judith Crews et le site du Centre culturel pour ces photos.

Quatuor A’dam : Spirituals

À Mézidon-Canon le 2 août, nous sommes passés du coq à l’âne avec un ensemble très talentueux : le Quatuor A’Dam ! Dans la belle Église Saint-Pierre du Breuil, ces quatre z’amis nous ont proposé un programme très multicolore qui a montré la variété de la musique occidentale.

In Mézidon-Canon on August 2, we jumped from one musical genre to the next with a very talented ensemble, the Quatuor A’Dam! In the beautiful Église Saint-Pierre du Breuil, these four friends gave us a multicolored program that showcased the variety of genres within the Western musical tradition.

Le concert a commencé soudainement quand les musiciens chantaient cachés dans les coulisses. Leurs voix résonnaient dans la petite église et s’élevaient jusqu’aux voûtes. Le Quatuor A’Dam a chanté des belles lignes polyphoniques de Palestrina et de Victoria avec une grande élégance. Ils ont souligné les harmonies complexes et romantiques de Poulenc et Schubert. Les artistes ont aussi joué des chansons américaines à succès de Paul Simon et Leonard Bernstein. Cependant, les plus magnifiques morceaux étaient les negro spirituals, avec leur beauté historique et puissante. Le Quatuor A’Dam a présenté chaque chanson avec un mélange vocal délicat et sensible. Chaque chanteur a ajouté un son différent au groupe, et le résultat était une tonalité très pleine et passionante. C’était un concert pan-occidental, mais aussi multiculturel, avec un ensemble formidable.

The concert started suddenly, as the musicians began to sing while hidden backstage. Their voices resonated in the small church and rose towards the high rafters. The Quatuor A’Dam sang the beautiful polyphonic lines of Palestrina and de Victoria with great elegance. They emphasized the complex romantic harmonies of Poulenc and Schubert. The artistes also sang popular American works from Paul Simon and Leonard Bernstein. However, the most magnificent pieces were the negro spirituals, with their historical and powerful beauty. The Quatuor A’Dam performed each song with delicate and sensitive vocal blending. Each singer added a unique sound to the group, and the result was a very full and passionate sound. It was a pan-Western, but also multicultural, concert with a sensational ensemble.

Après le concert, le cocktail avait lieu à la Ferme de la Londe, un endroit qui appartenait à l’origine aux moines du prieuré Saint-Barbe. Aujourd’hui, la propriétaire, Ludivine Heyser, y habite et y produit des céramiques inspirées de la nature. Avec sa vaste vue sur la campagne, la ferme était un beau site pour conclure une soirée très divertissante et agréable.

After the concert, the cocktail was held at the Ferme de la Londe, a place originally owned by the monks of the Saint-Barbe priory. Today, the proprietor Ludivine Heyser lives there and makes ceramics inspired by nature. With its expansive view of the countryside, the farm was a beautiful spot in which to conclude a very entertaining and pleasant evening.

Merci à Judith Crews pour ces photos.

Thomas Dunford et Bruno Philippe : Duo de Cordes baroques

Le Château de Canon, c’est vraiment un rêve. Le bâtimetn magnifique du 17ème siècle est entouré de jardins fantastiques qui font le mariage entre les façons française et anglaise. On peut se promener sous les bois sinueux, traverser les ruisseaux doux sur les pittoresques ponts rouges, admirer les bustes gréco-romains sur la pelouse, et s’asseoir sur un banc pour regarder les cygnes glisser sur le lac. Dans ce pays somptueux de merveilles, deux jeunes musiciens doués, Thomas Dunford et Bruno Philippe, nous ont offert une interprétation vive et inventive de la musique baroque !

The Château de Canon can only be described as a dream. The splendid 17th century castle is surrounded by fabulous gardens that marry the French and English styles. One can walk through the winding woods, traverse gentle streams via picturesque red bridges, admire Greco-Roman busts on the front lawn, and sit on a bench to watch the swans glide across the lake. In lavish wonderland, two talented young musicians, Thomas Dunford and Bruno Philippe, offered us a revitalized interpretation of baroque music!

Les invités, en arborant une collection des chapeaux colorés, entraient par les portails du château et se rassemblaient devant la façade. Emmanuel Pleintel a prononcé un accueil poétique pour commencer les événements de la soirée.

The guests, sporting a wide array of colorful hats, entered through the castle gates and gathered in front of the facade. Emmanuel Pleintel delivered a poetic welcome to kick off the evening’s events.

Le concert a eu lieu dans une salle magnifique avec des lustres élégants et des grandes fenêtres qui ouvrent sur les jardins. Dunford et Philippe ont présenté un programme de musique qui vient des traditions baroques de l’Italie et de l’Allemagne, mais avec une instrumentation hors du commun : le violoncelle et l’archiluth ! Philippe, primé par de nombreuses récompenses internationales, a joué des morceaux connus comme la Suite pour violoncelle seul en do majeur de Bach avec une passion incessante et le phrasé nuancé. Dunford, qui a collaboré avec des artistes de plusieurs genres, a enchanté le public avec le timbre léger et délicat du luth. Ensemble, les deux musiciens ont créé un son unique et apporté une énergie juvénile aux classiques baroques. Le fleuron de ce concert magristral était leur interprétation de la Chaconne de Bach. Leurs sons mélangés ont vraiment fait ressortir les complexités de la musique, mais les moments les plus puissants étaient quand le gravité du violoncelle s’eclipsait. La douce voix du luth seul a créé une grande intensité intime. Ce concert, comme le Château de Canon, était aussi magique qu’un rêve.

The concert was held in a magnificent hall with elegant chandeliers and tall windows that open onto the gardens. Dunford and Philippe presented a program of music from both the Italian and German baroque traditions, but with an unusual instrumentation: cello and archlute! Philippe, an international prize winner and soloist, performed well-known repertoire such as Bach’s Cello Suite in C Major with relentless passion and nuanced phrasing. Dunford, who has collaborated with artists from many musical genres, enchanted the audience with the light, delicate timbre of the lute. Together, the two musicians created a unique sound and brought youthful energy to these baroque classics. The crowning jewel of this masterful concert was Dunford and Philippe’s interpretation of Bach’s famous Chaconne. Their combined sound truly brought out the complexities of the piece, but the most powerful moments were when the depth of the cello slipped away. The gentle voice of the unaccompanied lute created a revelatory intensity with its intimacy. The performance, just like the Château de Canon, was as magical as a dream.

Le rêve continuait et le public se déplacait vers l’orangerie pour le champagne et un pique-nique chapeauté. Chaque groupe a apporté son festin de cuisine délicieuse française, et tous les gens étaient ravis de partager la nourriture et le bonheur les uns avec les autres. C’était une fin amusante pour une soirée de musique magnifique au château charmant !

The dream continued as the audience moved to the orangery for champagne and a hat-themed picnic. Each group brought their own spread of delicious French cuisine, and all were happy to share food and goodwill with one another. It was a fun conclusion to an evening of magnificent music at a charming local landmark!

Merci à In Oculo Vulpem pour les photos.
http://inoculovulpem.fr

La Petite Symphonie : L’Empire des Mers

Le week-end de la narration musicale a continué à Cabourg, une autre ville au bord de la mer. La brise de l’océan gonfle les bannières de plusieurs restaurants et boutiques sur la rue principale. C’était le cadre parfait pour accueillir La Petite Symphonie et leur programme unique, L’Empire des Mers !

The weekend of musical storytelling continued at Cabourg, another seaside town. The ocean breeze fills out the awnings of countless restaurants and shops along the main street. It was the perfect setting in which to welcome La Petite Symphonie and their unique program, L’Empire des Mers!

Le lieu de la soirée était la Salle des Fêtes dans la mairie pittoresque. La Petite Symphonie, un petit ensemble de chambre dédié aux musiques du 18ème et 19ème siècles, est monté sur la scène décorée de fleurs aux tons joyeux. Arnaud Marzorati, le baryton, a expliqué au public l’essence du programme : la musique traditonelle du côte breton et normand, rétranscite par Haydn et Beethoven, couplée avec la poésie des pêcheurs et autres travailleurs de la mer. Même s’il semble comme un mélange éclectique, le groupe a révélé la relation entre chaque morceau en les tissant en histoire. Les deux chanteurs, Arnaud Marzorati et Delphine Guévar, jouaient avec une énergie théâtrale et ont animé des personnages dramatiques. Ils étaient souvent accompagnés par Christophe Tellart sur une variété d’instruments régionaux comme la vieille à roue. La violiniste, la violoncelliste, et le pianiste ont joué deux trios de Haydn avec une grâce et légèreté charactéristiques de la musique classique. Quelquefois, ils se sont unis avec les vocalistes en chantant ou fredonnant ! Les interprétations dynamiques et puissantes des chansons de marin présentées par La Petite Symphonie ont plu au public, et les musiciens sont rétournés sur scène pour un rappel humoristique.

The evening’s venue was the small but inviting Salle des Fêtes in the village hall. La Petite Symphonie, a small chamber ensemble dedicated to performing 18th and 19th century music, mounted the stage decorated with vibrant flowers. Baritone Arnaud Marzorati explained to the audience the nature of the program: traditional music of the Breton and Norman coast, retranscribed by Haydn and Beethoven, paired with poetry about fishermen and other « travailleurs de la mer. » While this may seem like an eclectic mix, the ensemble revealed the relationship between each piece by weaving them into story. The two singers, Arnaud Marzorati and Delphine Guévar, performed with a theatrical spirit as they brought dramatic characters to life. They were often accompanied by Christophe Tellart on a variety of regional instruments, including the hurdy-gurdy. The violinist, cellist, and pianist performed two of Haydn’s trios with a characteristically classical grace and lightness. Sometimes they even joined the vocalists in singing or humming! La Petite Symphonie’s dynamic, powerful renditions of local sea shanties and ocean-inspired tunes greatly pleased the audience, as the musicians were called back on stage for an encore.

Après le concert, le public a pu déguster une bière brassée localement, fournie par Germain Paimparay, un brasseur d’une autre ville côtière, Ouistreham. Les gens ont aimé goûter un autre produit favori des marins, le Pâté Hénaff. Bien que les concerts précédents du festival s’occupaient du patrimoine et des produits des régions à l’interieur des terres de la Pays d’Auge, cette soirée était une célébration sans réserve des traditions côtières de la Normandie !

The post-concert event featured locally brewed beer courtesy of Germain Paimparay, a brewer from fellow coastal town Ouistreham. Audience members enjoyed tasting another favorite from neighboring Brittainy, the famous Pâté Hénaff. While previous concerts of the festival have been centered around the heritage and products of the more inland regions of the Pays d’Auge, this evening was a wholehearted celebration of Normandy’s coastal traditions!

Merci à Judith Crews pour ces photos.

Hélène Couvert, Julie Depardieu et Juliette Hurel : La Vie de Misia Sert

Les Greniers à sel sont deux monuments mythiques d’Honfleur, une des rares villes de Normandie à avoir été épargnée de la destruction de la Second Guerre mondiale. Le haut plafond de bois, conçu pour imiter la coque d’un bâteau, crée des acousitques incroyables qui font de ce site une salle convoitée de spectacle. Dans ce bâtiment du 17ème siècle, nous avons accueilli un trio de femmes magnifiques qui rivalisent avec les Trois Graces : la pianiste Hélène Couvert, la flûtiste Juliette Hurel, et la comédienne Julie Depardieu !

The Greniers à Sel are two legendary landmarks of coastal Honfleur, one of the few towns in Normandy to be spared much of the destruction of World War II. The high wooden ceiling, intended to mimic the hull of a ship, creates incredible acoustics that make this site a coveted performance venue. Here in this 17th century building, we welcomed a spectacular trio of women who rival the Three Graces: pianist Hélène Couvert, flutist Juliette Hurel, and comedienne Julie Depardieu!

La conférence et le concert du soir traîtaient tous les deux de Misia Sert, une personnalité peu connue, mais extrêmement influente aux 19ème siècle et au début du 20ème. Emmanuel Pleintel a pris la parole à la Forge pour apprendre au public le contexte historique de cette pianiste et mécène. Son salon à Paris était fréquenté par plusieurs des plus grands esprits musicaux de son temps.

The conference and concert were both centered around Misia Sert, a lesser-known but extraordinarily influential figure in the late 19th and early 20th centuries. Emmanuel Pleintel spoke at the Forge to give the audience the historical context of this female pianist who ran a salon in Paris that was frequented by some of the greatest musical minds of her time.

Et qui pouvait nous parler des contributions de Misia à l’histoire de la musique mieux que ces trois femmes incroyables? Depardieu, Hurel et Couvert ont rassemblé leurs talents divers pour ce concert narratif. La comédienne a présenté la biographie et les lettres de Misia, avec sa voix dramatique et impérieuse. Au cours de l’histoire, les compositeurs qui apparaissaient au salon de Misia ont aussi fait une apparation aux Greniers à sel quand Couvert et Hurel jouaient leurs œvres. Avec cette organisation ingénieuse, les personnalités historiques dont Debussy, Fauré et Poulenc semblaient comme des personnages sur scène. Le talent de Depardieu pour le divertissement était assorti avec les talents musicaux formidables de Couvert et Hurel. Les sons de leurs instruments se mélangaient avec un beau équilibre. Ce spectacle sensationnel à l’honneur de Misia Sert était une démonstration puissante de la démarginalisation des femmes en découvrant comment le monde musical – toutefois et encore maitenant – était influencé par des femmes exceptionnelles.

Who better to tell us of Misia’s contributions to music history than these three incredible women? Depardieu, Hurel, and Couvert brought their diverse talents together for this storytelling concert. The comedienne presented Misia’s biography and letters in her dramatic, commanding voice. As the story unfolded, composers that appeared in Misia’s salon also made their appearance in the Greniers à Sel, as Couvert and Hurel performed their works. This superb organization truly made historical figures like Debussy, Fauré, and Poulenc feel like characters upon the stage. Depardieu’s talent for entertainment was matched by the formidable musical talents of Hurel and Couvert, whose sounds blended in perfect balance and beauty. This stunning performance in honor of Misia Sert was a powerful demonstration of female empowerment, uncovering how the musical world – both then and now – has been shaped by exceptional women.

Merci à In oculo vulpem pour les photos. inoculovulpem.fr

François Lazarevitch : 1000 ans de cornemuse !

Aux remparts anciens de Saint-Germain-de-Montgommery, le passé s’est marié au présent. Des douves séches protègent cette colline, et en haut il y a une grande clairière entourée par les murs du sol et des arbres. Autrefois, un vieux château du 10ème ou 11ème siècle s’y trouvait. On peut grimper les anciens remparts, examiner les champs, et imaginer les artisans et les marchands qui se trouvaient dans la basse-cour. C’est dans ce site magique que nous avons accueilli François Lazarevitch pour un concert d’un instrument aussi vieux que le château : la cornemuse!

At the ancient ramparts of Saint-Germain-de-Montgommery, the past is inseparable from the present. A dried-out moat protects this hill, at the top of which rests a great clearing surrounded by walls of earth and trees. Here, there once stood an old castle dating from the 10th or 11th century. One can climb up the remnants of the parapets, survey the fields, and imagine the lively sounds of medieval artisans and merchants down below. It was in this magical site that we welcomed François Lazarevitch for a concert of an instrument just as old as the castle: the bagpipes!

Avant le concert, Luc de Boever a parlé de l’histoire de Saint-Germain-de-Montgommery et le rôle de son château dans la vie de Guillaume le Conquérant. Pierre Bouet, de l’Université de Caen, a proposé ensuite une conférence sur les châteaux du moyen-age. Il a donné au public la contexte historique et les explications techniques de plusieurs châteaux connus de la Normandie, qui ont façonné l’identité de la région.

Before the concert, Luc de Boever spoke about the history of Saint-Germain-de-Montgommery and the role its castle played in the tale of William the Conquerer. Pierre Bouet from the University of Caen also gave a lecture on castles from the middle ages. He provided historical context and technical explanations of several famous Normandy castles that have shaped the region’s identity.

Si les conférences et le site nous ont invités à voyager dans un passé millénaire, le programme proposé par Lazarevitch nous a transportés graduellement encore au présent. Le concert présentait la musique de cornemuse de chaque siècle, du moyen-age à aujourd’hui. Les œuvres variaient d’un morceau de bravoure inspiré par la musique classique italienne aux airs brétons. Lazarevitch a tout joué avec des compétances formidables. Outre montrer ce développement des styles et genres de la musique, l’artiste a aussi expliqué au public les changements et évolutions de l’instrument pendant sa longue histoire. Il a joué une grande variété de cornemuses, musettes, et flûtes des régions et périodes différentes de la France, et a expliqué leurs éléments techniques avec un enthousiasme contagieux. Son énergie aussi transparaissait quand il marquait le rythme avec ses pieds pendant les morceaux de danse. Comme rappel, il a joué un air traditionnel irlandais sur le flûtiau, provoquant les applaudissements bruyants du public. En entendant le son de la cornemuse traversant les remparts anciens de Saint-Germain-de-Montgommery, on ne peut que ressentir la puissance et la présence tenace des traditions de la Normandie.

While the lectures and the site invited us to travel backwards in time by 1000 years, Lazarvitch’s program gradually carried us forwards again. The concert featured music written for the bagpipes from every century from the middle ages to the present day. The pieces ranged from a classically-inspired Italian showpiece to traditional Breton airs, and Lazarevitch performed them all with formidable skill and energy. In addition to showing this development in musical styles and forms, the artist also informed the audience about the changes that have occurred to the instrument itself throughout its long history. He played a wide variety of bagpipes, musettes, and flutes from different French regions and time periods, explaining their technical elements with an infectious enthusiasm. Lazarevitch’s energy also came through as he tapped and shuffled his feet during the dance numbers. As an encore, he performed an Irish reel on the tin whistle, earning a loud applause from the audience. Hearing the sound of the bagpipes carry across the hills of the ancient ramparts of Saint-Germain-de-Montgommery, one cannot help but feel the lasting presence and power of the traditions of Normandy.

Après le concert, le public a goûté le fromage de la fromagerie Graindorge avec le cidre et le poiré présentés par Didier Gautard, le propriétaire-récoltant de la distillerie Earl Le Perrey Picot. On avait aussi l’opportunité de regarder et acheter les livres de Pierre Bouet sur le moyen-âge. Cette soirée, l’histoire profonde de la Normandie devenait vivante !

After the concert, the audience tasted cheese from the Graindorge Fromagerie with cider and poiré presented by Didier Gautard, the owner-manager of the distillery Earl Le Perrey Picot. They also had the opportunity to preview and purchase Pierre Bouet’s books on the Middle Ages. This evening, the rich history of Normandy truly came to life!

Merci à Judith Crews pour ces photos.